• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Archive pour février, 2014

BUT de ce BLOG

Apprendre la musique oui, mais sur quel instrument ?

Lire l’article CHOIX d’un INSTRUMENT de MUSIQUE.

 

Vous trouverez ici des conseils pour utiliser un accordéon, un clavier, une guitare, un harmonica, un saxophone, une guitare basse dans les articles UTILISATION.

 

Je vous aiderai à choisir aussi un amplificateur.

 

Vous trouverez egalement 5 leçons gratuites pour chacun des instruments cités plus haut.

Voir le PROGRAMME des COURS  de musique si vous voulez continuer.

 

Pour aller plus loin encore jetez un œil à l’article INITIATION à l’ IMPROVISATION qui comprends tous les fichiers MIDI du cours d’improvisation Premiere Partie.

Les parties 2 et 3 sont disponibles à PASAPAMUSIC sous forme numérique.

Dans ce but, je vous montre le schéma de toutes les gammes utiles à l’improvisation avec les accords correspondants.

SCHEMA des GAMMES et des MODES

fichier xls Schema des Modesfichier doc Schema des modesfichier pdf Schema des Modes

INITIATION à l’IMPROVISATION

Riff 01 Riff 02 Riff 03 Riff 04 Riff 05 Riff 06 Riff 07 Riff 08 Riffs Blues 01 Riffs Blues 02 Riffs Blues 03 Rythmique 01 Rythmique 02 Rythmique 03 Rythmique 04

Vous avez ici les fichiers MIDI et vous pouvez vous procurer à pasapamusic les fichiers solfèges en type pdf, les explications en type doc, et les fichiers sonores en mp3 et aussi BAND in a BOX.

Vous pouvez aussi vous procurer les deuxième et troisième parties qui complètent la méthode.

PREFACE DE LA PREMIERE PARTIE

Cette Première partie donne les bases aux musiciens désirant s’initier à l’improvisation.

C’est donc une approche pas à pas pour créer un solo sur une grille harmonique précise.

C’est une bible des riffs et rythmiques quotidiennes

La méthode doit se pratiquer tous les jours de cette manière :

1ère phase : Écouter Écouter Écouter la leçon

2ème phase : Reproduire la leçon riff par riff jusqu’à la connaître par cœur

Ensuite

3ème phase: Créer un riff de 4 mesures  avec votre voix

4ème phase : Répéter le riff avec votre instrument

5ème phase : Créer un autre riff avec votre instrument

6ème phase : Répéter la première phrase avec quelques variations et une fin

Votre morceau aura donc 3 parties presque semblables

L’ensemble formera un chorus de 12 mesures pour constituer un Blues complet.

Ce blues si simple avec ses 12 mesures et ses 3 accords I IV V est la base du jazz.

 

INDEX DE LA PREMIERE PARTIE

 

1/Etude des gammes bémols

2/Etude des gammes dièses

3/Rythmique 01

4/Rythmique 02

5/Riff Mineur 01

6/Riff Maj Min 02

7/Riff 03

8/Riff 04

9/Riff 05

10/Riff 06

11/Riff 07

12/Riff 08

13/Recap Riff en D

14/Recap Riff en G

15/Recap Riff en A

16/Riffs Blues 01

17/Riffs Blues 02

18/Riffs Blues 03

19/Rythmique 03

20/Rythmique 04

CHOISIR un AMPLIFICATEUR

1/PUISSANCE : Pour jouer à la maison :  5W lampes, ou 20W transistors sont nécessaires

Pour jouer en groupe : 15 à 30W lampes, ou 60 à 100W transistors.  Mais il est recommandé de se faire repiquer par une sono pour  s’assurer d’une bonne diffusion du son dans l’ensemble de la salle.

2/ARCHITECTURE

ETAGE 1 PREAMPLI : c’est à ce niveau-là que la « disto » est produite.

ETAGE 2 AMPLI de PUISSANCE : les effets sont après le pré-amp, dans la boucle d’effets prévue et Placer ses pédales à ce niveau peut produire un son différent, quelquefois plus satisfaisant. Delay, Reverb et Wah « peuvent » mieux rendre en étant branchés dans cette boucle.

BAFFLE :C’est le troisième étage, qui n’est plus de l’amplification à vrai dire mais plutôt de la « projection ».  Il existe des enceintes ouvertes (sans panneau arrière), fermées (soit l’inverse, le dos du cabinet est fermé par un panneau, produisant un boost dans les graves),

Quant aux HAUTS PARLEURS, il existe tout un monde de marques. Les principales caractèristiques : rigidité, sensibilité, diamêtre. Plus le HP est rigide, plus il reproduit fidèlement le son et fournira des basses precises. Plus il est sensible, plus le niveau sonore sera élevé. Plus le HP est large, plus les basses seront grâves et rondes

3/AMPLI à TRANSISTOR :Ces amplificateurs sont robustes et ne nécessitent aucun temps de chauffe. Ils pourront servir des années sans que l’on est à changer un composant mais le son est jugé froid à tord car beaucoup d’artistes reconnus ont joués sur ce matériel !

4/AMPLI à LAMPES :L’oreille humaine est plus sensible à certaines fréquences, et par chance  ce sont ces fréquences-ci qui sont boostées par les lampes. La lampe simule un son humain, doux, et … chaud.  Bref, ça sonne

En poussant le volume « Master », c’est-à-dire en laissant passer beaucoup du signal des tubes du pré-amp vers les tubes de puissance, on obtient aussi une distortion du signal. Cette fois-ci, ce sont les tubes de puissance qui saturent, et l’effet sur le son est magique. Là aussi, on sent la guitare qui se met à chanter  et il y a la possibilité de faire des arpèges limpides (en attaquand doucement les cordes) puis sans toucher à aucun réglage, de faire des solo bluesy à souhait.

L’utilisation d’un ampli à lampes est plus contraignante que celle d’un ampli à transistors. Il faut en effet attendre quelques minutes que les lampes soit chaudes avant d’obtenir un son correct, et les lampes ont une durée de vie limitée. Avec une utilisation modérée, les tubes du pré-amp sont à changer tous les 2 à 5 ans, et les tubes de puissance, tous les 5 à 10 ans.

5/AMPLI à MODELISATION :On retrouve la technologie des transistors… mais pilotée par un processeur !  Il faut bien avouer que les sons reproduits se rapprochent magnifiquement de la réalité, et cela sans avoir besoin de pousser le volume ! A très faible volume, vous pourrez avoir le même son qu’un marshall 100W de ’67 à bloc, à travers un 4×12 de celestion V30. Le second intérêt réside dans les connectiques USB: il est enfantin de s’enregistrer sur un PC.Le troisième intérêt réside dans l’utilisation en live : au lieu de trimbaler 100 kilos de matos à chaque concert, ici un simple ampli combo  connecté directement dans la sono suffit amplement. Le son de la guitare en live sera completement gérable et pourra ressortir facilement du mix.

Exemple FENDER Mustang 1

Le haut parleur et un  8 pouces de chez Fender. Les câbles USB et d’alimentation sont fournis avec l’ampli, de même que la notice de montage et un DVD comprenant une vidéo explicative, le manuel de l’ampli en PDF ainsi que les softwares Ampli Tube Fender LE, Ableton Live et Fender fuse, ce dernier permettant de gérer le réglage des presets par ordinateur. Le tout est disponible  pour une centaine d’euros !.

 

 

 

 

 

 

Fabrice Eulry |
KHALIDOVICLOVERS |
lespassepartout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | accroche-toi xa ira
| Les boites d'espagne
| yvesbaroninvites