ACCORDINA

accordinaC’est arrivé par surprise : mon ami Jean François NAUDIN m’a fait cadeau d’un instrument méconnu, un ACCORDINA, ayant appartenu à son oncle Raymond SERF patissier et accordéoniste parisien. 

Comme le geste de cet ami, cet instrument est sensationnel !

C’est un accordéon à bouche, créé par André BOREL au début des années 50 qui tient aussi de l’harmonica à boutons.  S’il ne possède pas les accords main gauche de l’accordéon, il est tout à fait possible de les produire sur cet instrument contrairement à l’harmonica.

On souffle dans une embouchure latérale. Le son est très chaud et toutes les nuances sont possible. L’effet « oua-oua » des paumes de l’harmoniciste par exemple est reproduit par deux ouïes latérales mobiles.

Peu volumineux, 800 grammes pour 30 cm et il est donc facilement transportable dans son boîtier. Il existe deux versions, l’une avec clavier boutons 44 touches comme le mien, l’autre avec clavier piano, façon MELODICA.
Cet instrument produit dans les années 40-60 a complètement disparu dans les années suivantes. Parmi les plus connus de ses adeptes, AZZOLA, RAISNER, VERCHUREN, et maintenant GALLIANO.

Il a pris une grande place parmi mes instruments et si vous avez la chance d’en posséder un comme moi, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez le faire revivre. De nos jours des artisans français refabriquent à nouveau cet instrument : Laurent JARRY utilise le bois et Marcel DREUX s’est spécialisé dans les clones des BOREL originaux par exemple.

J’en rêvais depuis longtemps… et cela fait fait 1 semaine que j’en ai un.

Merci Jean François.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Fabrice Eulry |
KHALIDOVICLOVERS |
lespassepartout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | accroche-toi xa ira
| Les boites d'espagne
| yvesbaroninvites