Archive pour 'COURS GUITARES GRATUITS'

CHOISIR un AMPLIFICATEUR

1/PUISSANCE : Pour jouer à la maison :  5W lampes, ou 20W transistors sont nécessaires

Pour jouer en groupe : 15 à 30W lampes, ou 60 à 100W transistors.  Mais il est recommandé de se faire repiquer par une sono pour  s’assurer d’une bonne diffusion du son dans l’ensemble de la salle.

2/ARCHITECTURE

ETAGE 1 PREAMPLI : c’est à ce niveau-là que la « disto » est produite.

ETAGE 2 AMPLI de PUISSANCE : les effets sont après le pré-amp, dans la boucle d’effets prévue et Placer ses pédales à ce niveau peut produire un son différent, quelquefois plus satisfaisant. Delay, Reverb et Wah « peuvent » mieux rendre en étant branchés dans cette boucle.

BAFFLE :C’est le troisième étage, qui n’est plus de l’amplification à vrai dire mais plutôt de la « projection ».  Il existe des enceintes ouvertes (sans panneau arrière), fermées (soit l’inverse, le dos du cabinet est fermé par un panneau, produisant un boost dans les graves),

Quant aux HAUTS PARLEURS, il existe tout un monde de marques. Les principales caractèristiques : rigidité, sensibilité, diamêtre. Plus le HP est rigide, plus il reproduit fidèlement le son et fournira des basses precises. Plus il est sensible, plus le niveau sonore sera élevé. Plus le HP est large, plus les basses seront grâves et rondes

3/AMPLI à TRANSISTOR :Ces amplificateurs sont robustes et ne nécessitent aucun temps de chauffe. Ils pourront servir des années sans que l’on est à changer un composant mais le son est jugé froid à tord car beaucoup d’artistes reconnus ont joués sur ce matériel !

4/AMPLI à LAMPES :L’oreille humaine est plus sensible à certaines fréquences, et par chance  ce sont ces fréquences-ci qui sont boostées par les lampes. La lampe simule un son humain, doux, et … chaud.  Bref, ça sonne

En poussant le volume « Master », c’est-à-dire en laissant passer beaucoup du signal des tubes du pré-amp vers les tubes de puissance, on obtient aussi une distortion du signal. Cette fois-ci, ce sont les tubes de puissance qui saturent, et l’effet sur le son est magique. Là aussi, on sent la guitare qui se met à chanter  et il y a la possibilité de faire des arpèges limpides (en attaquand doucement les cordes) puis sans toucher à aucun réglage, de faire des solo bluesy à souhait.

L’utilisation d’un ampli à lampes est plus contraignante que celle d’un ampli à transistors. Il faut en effet attendre quelques minutes que les lampes soit chaudes avant d’obtenir un son correct, et les lampes ont une durée de vie limitée. Avec une utilisation modérée, les tubes du pré-amp sont à changer tous les 2 à 5 ans, et les tubes de puissance, tous les 5 à 10 ans.

5/AMPLI à MODELISATION :On retrouve la technologie des transistors… mais pilotée par un processeur !  Il faut bien avouer que les sons reproduits se rapprochent magnifiquement de la réalité, et cela sans avoir besoin de pousser le volume ! A très faible volume, vous pourrez avoir le même son qu’un marshall 100W de ’67 à bloc, à travers un 4×12 de celestion V30. Le second intérêt réside dans les connectiques USB: il est enfantin de s’enregistrer sur un PC.Le troisième intérêt réside dans l’utilisation en live : au lieu de trimbaler 100 kilos de matos à chaque concert, ici un simple ampli combo  connecté directement dans la sono suffit amplement. Le son de la guitare en live sera completement gérable et pourra ressortir facilement du mix.

Exemple FENDER Mustang 1

Le haut parleur et un  8 pouces de chez Fender. Les câbles USB et d’alimentation sont fournis avec l’ampli, de même que la notice de montage et un DVD comprenant une vidéo explicative, le manuel de l’ampli en PDF ainsi que les softwares Ampli Tube Fender LE, Ableton Live et Fender fuse, ce dernier permettant de gérer le réglage des presets par ordinateur. Le tout est disponible  pour une centaine d’euros !.

 

 

 

 

 

 

UTILISATION D’UNE GUITARE

Avant tout choisir un bon médiator …..

Le choix approprié d’un médiator peut contribuer à changer le son et faciliter ton jeu à la l’instrument

Tout d’abord la matière est importante : plus elle sera dure plus le son sera cristallin (Ébène par exemple)

Ensuite il faut aussi considérer l’épaisseur : plus elle sera épaisse plus le son sera velouté (3mm par exemple)

Enfin de ces 2 éléments matière et épaisseur dépendrons ton jeu et ton style (solo de jazz ou accompagnement pop par exemple)

N’hésite pas à tester différents types de médiator. C’est à toi de faire ton choix.

Enfin, il n’est certainement pas défendu de posséder plusieurs modèles de médiator.

Après un essai des médiators du commerce généralement en plastique, et un médiator en bois (Ebène, acajou, merisier, érable) tu préféreras ces derniers en vente à PASAPAMUSIC

La guitare :

De temps en temps chasse la poussière sur ta guitare avec un pinceau plat à poils longs comme ceux qu’utilisent les femmes pour se poudrer le visage

Les cordes :

Après le jeu, passe un chiffon sur et sous les cordes, sur la touche. Change régulièrement tes cordes une fois par an et plus quand elles sont oxydées.

La touche :

Lave toi les mains avant de jouer. Une touche n’est souvent pas vernie, et craint les ongles et la sudation. Une fois par an ou en cas de changement de cordes.

  • Prépare une tasse d’eau chaude avec 3 gouttes de détergent à vaisselle, plonge y un chiffon de coton.
  • frotte pour enlever toute la crasse incrustée près des frettes. Huiler ensuite la touche à l’huile de citron à appliquer avec un chiffon doux, sinon le tampon Fast Fret de GHS .
  • Laisse pénétrer durant 2minutes, essuie l’excédent avec un chiffon coton qui donnera un beau fini.

La caisse :

En premier lieu, essuie la transpiration sur le manche, fond, table, etc.… avec un chiffon doux , ou une peau de chamois. Ne pas passer d’essences, d’alcool, de trichlo, de white spirit, ect…

Evite de porter des vêtements à fermeture éclair ou avec des boutons pour éviter de la rayer.

Les mécaniques :
 

Sur les mécaniques à engrenages visibles, ajoute quelques gouttes d’huile de machine à coudre, les tourner, le mouvement doit être fluide.

L’humidité :

Laisse ta guitare dans son étui dans une pièce ni froide ni chaude ni humide surtout. Un stand n’est qu’une situation provisoire réservé à la scène et dans cette position elle n’est pas à l’abri des chocs.

Guitares électriques :

Elles comportent de nombreux réglages qu’il est préférable de laisser à un spécialiste.

Contact Cours Gratuits :

 cfpasapamusic077@gmail.com

 sigle.jpg                                          UTILISATION D'UNE GUITARE dans COURS GUITARES GRATUITS doc ficheInscription

 

 

Fabrice Eulry |
KHALIDOVICLOVERS |
lespassepartout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | accroche-toi xa ira
| Les boites d'espagne
| yvesbaroninvites